bouton_lien_1bouton_lien_2bouton_lien_3bouton_lien_4

 samedi 15/03 de 10h à 16h30

portes ouvertes - Affiche 

inscriptions_6

Le metier d’aide a domicile

Le titulaire de la Mention Complémentaire Aide à  Domicile exerce ses fonctions auprès de familles, de personnes âgées ou handicapées vivant en logement privé, individuel ou collectif.
Il travaille en collaboration avec les différents partenaires sanitaires et sociaux intervenant auprès de ces catégories d'usagers.

Il doit être capable de :
-Créer des situations d’échanges
-Diagnostiquer des situations et leurs évolutions
-Concevoir, réaliser, servir des repas équilibrés ou conforme au régime prescrit
-Réaliser l’entretien et l’hygiène du cadre de vie, des équipements, du linge et des vêtements
-Contribuer aux soins d’hygiène corporelle et assurer le confort et la sécurité des usagers
-Favoriser des activités culturelles, de loisirs, de maintien et restauration de l’autonomie
-Participer à la gestion familiale et aux démarches administratives
-Solliciter des partenaires compétents

Définition de la formation

La mention complémentaire d’Aide à domicile par alternance, MCAD, est une formation qualifiante de 1 an de niveau V. Elle complète et valide les compétences des candidats désirant exercer le métier d’aide à domicile.
C’est une formation par alternance de périodes en centre de formation et en entreprise. Le candidat est embauché et rémunéré par une entreprise d’aide à domicile ou en maison de retraite avec un stage obligatoire de 6 semaines en structure d’aide à domicile.

Publics recrutés

Profil :

-Goût du contact, communication aisée
-Ponctualité et assiduité
-Patience, amabilité, adaptabilité
-Discrétion et respect

Pré-requis :

Personnes diplômés dans le secteur sanitaire et social (cf annexe) 
ou
Les demandeurs d’emploi en reconversion n’ayant pas fait d’étude depuis 2 ans

Age

Des jeunes de 16 à 26 ans embauchés en contrat d’apprentissage
Après 26 ans, en contrat de professionnalisation

Organisation de la formation

Durée de la formation

C’est une formation d’une durée de 1 an, contenant 1120 H, dont 576 H à l’UFA Saint-Joseph et 544 H en entreprise.

Les candidats diplômés peuvent bénéficier d’une dispense d’unité (cf annexe)

Contenu de la formation :

Cursus complet

576H, 17 semaines de 35 H de formation

Unité1 : 189H/an
Techniques de services à l’usager :

S31 : Techniques d’alimentation 81H/an
S32 : Entretien du cadre de vie 40H/an
S33 : Techniques de gestion et organisation 18H/an
S4 : Technologie du logement 50H/an

Unité 2 : 198H/an
Accompagnement et aide dans les activités de la vie quotidienne et dans le maintien de l’autonomie :

S1 : Sciences Médico-sociales 72H/an
S2 : Physiopathologie 45H/an
S3: Techniques d’aides sanitaires et manutention 81H/an

Unité 3 :189H/an
Accompagnement et aide dans la vie relationnelle et le maintien de la vie sociale
S1 : Sciences Médico-Sociales 117H/an
S36: Autonomie et animation 72H/an

Dispense unité1

Diplôme type CAPA SMR
385H, 11 semaines de 35H de formation

Unité2: 198H/an
Unité3: 187H/an

Dispense unité 2

Diplôme type BEP CSS
350H/an, 10 semaines de formation

Unité1: 168H/an
Unité2 : 45H/an
Unité3 : 137H/an

Suivi des candidats en entreprise

Le protocole d’accompagnement

La progression du candidat sur l’année est découpée en 4 périodes.

Le protocole d’accompagnement impose une rencontre, à chaque fin de période, entre le candidat, le tuteur et le formateur référent.

Il permet l’évaluation de la progression du candidat et valide le passage à un niveau supérieur d’autonomie dans la structure d’accueil.

Le passage d’un niveau à l’autre est individualisé. En fonction de l’expérience initiale du candidat, sa maturité, sa capacité à intégrer les savoirs, le temps passé par niveau sera plus ou moins important.

Le carnet d’apprentissage

Le carnet d’apprentissage est présenté et expliqué aux maîtres d’apprentissage par l’UFA au début de la formation et lors de la visite en entreprise.

Il est l’outil de référence qui permet :

Au maître d’apprentissage :

  • De choisir et confier à l’apprenti des tâches appropriées en fonction des capacités à atteindre
  • De mieux connaître le contenu et la progression professionnelle,
  • De positionner l’apprenti tout au long de sa formation.

A l’équipe pédagogique de l’UFA :

  • D’organiser sa progression en tenant compte du « vécu » en entreprise,
  • D’individualiser le parcours du jeune
  • D’élaborer des outils d’accompagnement (grille d’évaluation, fiches-bilan,…).

Ce carnet est confié à l’apprenti, il en a la responsabilité tout au long de la formation.
Lors de chaque période, le maître d’apprentissage et les formateurs doivent faire noter à l’apprenti les activités réalisées sur le terrain et les connaissances et compétences abordées en salle de cours.

Embauche du candidat en contrat d’apprentissage

Rémunération du candidat et Aides à l’embauche

La rémunération est un pourcentage du SMIC selon l’âge du candidat :
SMIC annuel (non chargé): 16 052,75 euros

-16-18 ANS : 37% : 5939,51 euros
-18-20 ans : 49% : 7865,84 euros
-21-26 ans : 61% : 9792,17 euros

Il existe des aides pour les employeurs qui embauchent des apprentis :


AIDES REGIONALES (entreprises privées)

EXONERATION DE CHARGES

Entreprise <10 salariés : Exonération des charges salariales et patronales

Entreprise > 10 salariés : Exo des charges salariales et patronales (partiellement)

INDEMNITE COMPENSATRICE FORFAITAIRE

Indemnité de base

1200

Bonus Petite Entreprise (< 10 salariés)

400

Bonus difficulté d'insertion du jeune (DE, stagiaire de la Formation professionnelle, contrats aidés)

400

Bonus embauche d'une femme dans un métier d'homme

400

Bonus embauche Jeune > 21 ans diplôme niveau 3,4,5

400

Formation du maître d'apprentissage

400

Présentation à l'examen

400

CREDIT D'IMPOT (parfois 2200)

1600

AIDES DE L'ETAT (entreprises privées et publiques)

Entreprises > 11 salariés

665,81

Entreprises < 50 salariés

1800

Financement de la formation

La formation dispensée par l’UFA aux apprentis est financée par :

-Le conseil régional 
-La taxe d’apprentissage versée par les entreprises

Embauche du candidat En contrat de professionnalisation

Rémunération du candidat et Aides à l’embauche

La rémunération est égale à 100% du SMIC.

Aides pour les employeurs :

AIDES REGIONALES (entreprises privées)

EXONERATION DE CHARGES

Exonération totale des charges : personne embauchée >45 ans

Allégement Fillion

SOUTIEN A L'EFFORT DE FORMATION

demandeur d'emploi >26 ans

2000

Financement du tutorat: exercice du tutorat

1380

Financement du tutorat: formation du tuteur 15 euros/h

150

AIDES DE L'ETAT (entreprises privées et publiques)

Personne de - de 26 ans 1000à 2000 euros selon diplôme

 

Financement de la formation

Le candidat est embauché dans une structure privée :
La structure adhère à un Organisme collecteur (OPCA) qui finance la formation du personnel de la structure en contrat de professionnalisation.